Immobilier en France : où trouver les bonnes affaires ?

Comment trouver les bonnes affaires en matière d’immobilier français ?

Pour les investisseurs immobiliers français où qui souhaitent investir dans la pierre française, ce n’est pas toujours évident de trouver la bonne affaire. Alors comment s’y prendre pour dénicher les affaires du moment et surtout quelles sont les villes ou régions intéressantes à l’heure actuelle ?

De manière générale les quartiers qui entourent les gares routières dans les grandes villes se sont très bien portés les deux dernières années et continuent leur évolution à la hausse, la demande étant toujours plus forte. On prendra pour exemple le quartier de la gare du Sud de Nice dont les studios ont pris de 5 à 7% en 2017 et qui sont pris d’assaut par les investisseurs. Les quartiers limitrophes à une gare routière dans les grandes agglomérations sont à surveiller donc, car ils sont sollicités par les particuliers comme les professionnels, ce qui en fait une cible idéale pour l’investisseur locatif.

En matière de gare, il faut également surveiller les évolutions. Plus au Nord par exemple, sur la région Parisienne, on pourra noter les variations de prix occasionnés par le gigantesque projet « Grand Paris ». Les annonces de nouvelles stations de métro/RER/Tramway  dans la banlieue proche, qui serait alors mieux connectée à Paris, provoquent presque immédiatement une flambée des prix sur la zone concernée. Les investisseurs doivent donc surveiller de près ces annonces et certains spéculent même sur les développements du projet titanesque lancé en 2011.

Mais les investisseurs peuvent se montrer frileux lorsque les prix sont déjà très élevés, ce qui est surtout le cas pour les grandes villes. Mais dans ces conditions les investisseurs immobiliers aguerris pourront trouver de belles occasions dans les banlieues qui entourent les grandes villes françaises et où les rendements locatifs sont nettement plus avantageux. Attention aussi aux taxes foncières qui varient fortement en fonction de la région concernée et qui doivent être prises en compte dans le calcul de rentabilité. Des projets similaires au « Grand Paris » à moindre échelle fleurissent dans les plus grandes agglomérations qui souhaitent mieux relier leur banlieue proche au centre de la ville principale de la région. Ce phénomène explique l’attrait des biens immobiliers sur la zone qui entourent les plus grandes villes françaises.

D’accord mais comment s’y prendre pour optimiser son investissement ?

Tout d’abord, l’environnement de taux bas permet d’emprunter de l’argent pour un projet immobilier avec des conditions financières attractives. Le développement des activités de courtage en crédit immobilier a également favorisé l’accès au crédit immobilier avantageux pour les investisseurs. On peut citer comme exemple l’accès au crédit immobilier sans apport pour un projet locatif, qui sera difficile à obtenir auprès des banques.

Le deuxième effet de levier utilisé par les investisseurs pour augmenter la rentabilité de leur projet est la négociation sur le prix du bien. Les taux bas d’emprunt bas et un marché immobilier dynamique ont fait monter globalement les prix de manière régulière sur les dix dernières années. Ces prix élevés permettent justement des négociations plus importantes.

De manière générale, on considère qu’une très bonne affaire locative est réalisée lorsque les charges liées à l’achat (crédit immobilier, taxes, …etc ) sont de 30% inférieures au loyer perçu. Pour obtenir ce type d’optimisation il ne faut pas hésiter à faire appel à des professionnels de l’immobilier ainsi que du crédit immobilier.